Dormir avec une douleur chronique : 4 conseils utiles

0

Vivre avec une douleur chronique, qu’elle soit due à l’arthrite, à la fibromyalgie, à la sclérose en plaques, aux maux de tête ou à toute autre affection, n’est pas facile. Les choses qui semblent faciles et normales pour le monde extérieur sont généralement une bataille difficile pour une personne souffrant de douleur chronique. Par exemple, pour une personne sans douleur, s’endormir et rester endormi est assez simple. Mais pour une personne souffrant de douleur chronique, ce n’est pas une mince affaire.

L’insomnie due à la douleur chronique touche un français sur cinq. L’étude montre également que, parmi les citoyens souffrant de douleurs chroniques, seuls 37 % dorment suffisamment. Malheureusement, ne pas dormir suffisamment ne fait qu’exacerber la douleur. C’est pourquoi nous avons pris la liberté de vous donner quelques conseils sur la façon de dormir avec des douleurs chroniques.

1. Créez une routine pour l’heure du coucher

L’établissement d’une routine au coucher peut être très utile non seulement aux personnes souffrant de douleurs chroniques, mais aussi à celles qui souffrent d’insomnie. Le fait de se coucher tous les soirs à la même heure renforce les rythmes circadiens. Par conséquent, votre cerveau s’habitue à se détendre à cette heure précise et, ce faisant, déclenche des réactions favorables au sommeil qui préparent votre corps à dormir.

Pour mieux dormir en cas de douleur chronique, commencez par instaurer une routine au moment du coucher. Par exemple, prenez un bain infusé aux huiles essentielles, méditez et essayez des techniques de relaxation comme la méditation une heure avant d’aller vous coucher. Le fait de faire cela systématiquement, à la même heure chaque jour avant de vous coucher, déclenche des réponses physiologiques, ce qui vous permet de vous endormir et de rester endormi toute la nuit.

2. Changez votre régime alimentaire

Pour une personne souffrant de douleurs chroniques, il ne suffit pas d’éviter les boissons contenant de la caféine pour avoir un bon sommeil. Bien sûr, cela aide, mais ce n’est pas suffisant. Changez complètement votre régime alimentaire en éliminant les aliments qui nuisent au sommeil et en adoptant des aliments riches en nutriments qui favorisent le sommeil. Par exemple, évitez les pâtes raffinées, les aliments cuits au four et les collations sucrées, surtout avant de vous coucher, car il a été prouvé qu’ils réduisent la sérotonine, ce qui rend l’endormissement plus difficile. Optez plutôt pour des options plus saines comme les fruits, les noix et les glucides complexes.

Les fruits comme les ananas, les cerises acides entières et les noix comme les amandes et les noix contiennent des niveaux élevés de mélatonine, une hormone essentielle au sommeil. Les consommer comme collation avant de se coucher vous aide à vous endormir et à rester endormi. Notez que le fait de modifier votre régime alimentaire et d’adopter ces options plus saines vous aidera non seulement à mieux dormir, mais aussi à améliorer votre bien-être général.

3. Faites de votre chambre un sanctuaire du sommeil

Bien que les conseils ci-dessus soient efficaces, la présence de distractions dans votre chambre à coucher peut retarder vos progrès. Par exemple, si votre bureau est dans votre chambre, il y a de fortes chances que vous travailliez au lieu de prendre un bain aux huiles essentielles et de méditer.

Par exemple, si votre téléviseur se trouve dans votre chambre, il y a de fortes chances que vous vous mettiez à regarder la télévision au lieu de prendre un bain aux huiles essentielles et d’aller vous coucher. Il en va de même si vous avez un bureau dans votre chambre. De plus, laisser votre téléphone dans votre chambre crée des distractions, car chaque fois que vous entendez une notification, vous avez envie de la consulter, et c’est ainsi que vous vous retrouvez sur Facebook jusqu’à 3 heures du matin. Donc, si vous voulez profiter de votre sommeil tout en vivant avec des douleurs chroniques, créez une routine à l’heure du coucher et faites de votre chambre un sanctuaire du sommeil. Achetez un meilleur matelas et de meilleurs oreillers, utilisez des rideaux épais, diffusez des huiles essentielles et supprimez toutes les sources de lumière bleue.

4. Faites de l’exercice régulièrement

Certaines formes de douleurs chroniques peuvent être réduites par un exercice régulier. De plus, l’exercice atténue les troubles mentaux qui provoquent une hyperactivité du cerveau, comme l’anxiété et la dépression, ce qui facilite l’endormissement. En outre, l’exercice vous fatigue, de sorte que votre esprit et votre corps ne demandent qu’à se reposer. Toutefois, veillez à ce qu’il y ait suffisamment de temps entre l’exercice et l’heure du coucher.

Nous serions ravis de connaître votre avis

Laisser un commentaire

CookBlog
Logo
Enable registration in settings - general